Fév 20 2011

Kusu Island ou l’ île aux tortues

Sylvie

Dans le sud des îles qui appartiennent à Singapour, (juste en dessous de Sentosa) il y a St John’s Island mais aussi Kusu Island.

Pour y accéder, facile:

« … il faut prendre le MRT jusqu’à Marina, puis le bus 402 jusqu’à Marina South Pier (environ dix minutes), puis le bateau (environ 20 minutes). La première île sur laquelle on accoste est St John’s Island. »
La seconde est Kusu Island,  l’île aux tortues ou Peak Island ou encore Pulau Tembakul en malais. (Voir l’ horaire du départ du bateau.)

Quelques légendes:

– Une tortue magique aurait sauvé deux pécheurs naufragés (un chinois et un malais) en se transformant en île pour les fournir un refuges.

– L’ histoire favorite de Singapour, par Monteiro et Watson, ils racontent comment il y a 140 ans, deux hommes, Dato Syed Rahman un arabe et Yam un chinois ont fait un voyage de méditation et de jeûne jusque Kusu. Au cours de cette mission, Yam est tombé malade. Syed prié avec ferveur pour lui.  Intervention des forces surnaturelles, de la nourriture et l’eau ont été fournis par un bateau qui les a sauvé.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Il y a plus de 100 ans, un Arabe nommé Syed Abdul Rahman a quitté Singapour à la recherche de la paix avec sa femme et sa fille. Alors qu’ils étaient dans un sampan (petite barque chinoise) ils ont été pris dans une violente tempête qui a fait chaviré leurs bateau. Une tortue géante les a repérés et les a emmené sur l’île. La légende raconte aussi que leur sampan retourné,  a été chargé en nourriture.
– Il ya des siècles, les passagers à bord d’un navire ont été frappés par une épidémie, ,tous ont guéris dès qu’ils eurent jeté l’ancre sur l’île.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux temples y figurent:

– Le temple chinois Da Bo Gong construit en 1923 par un riche homme d’affaire. Ce temple abrite deux divinité le Da Bo Gong et Guan Yi.

Une sculpture de marbre représentant deux tortues géantes est installée non loin du temples chinois.

. Si vous touchez les deux tortues la légende veut que vous fassiez bonne fortune et longévité ( il est aussi demandé sur le panneau explicatif de ne pas escalader les tortues  ;-))

De mêmes que de nombreux bassins remplis de tortues y vivent.

Vous pourrez aussi déguster une assiette de pâtes ou de riz cantonnés à l’intérieur du temple chinois, les habitants nourrissent pour quelques pièces les touristes venus s’égarer sur l’île.

Sur la butte, le temple Malais avec 3 Kramats y sont installés (Commémoration à un homme pieux, sa mére et sa soeur qui ont véçu sur l’île au 19S.

Il faut gravir 152 pour pouvoir s’y recueillir .

Et voilà notre embarcation qui nous attends.

 

Informations:

Où: Petites îles au sud de Singapour

Accés:
MRT: NS27: Marina Bay
Bus 402 jusqu’à Marina South Pier (10min)
Bateau ( 20min)
1er île ST John’s Island débarquer et attendre le bateau
2eme île Kusu Island

Horaire: Voir au départ du bateau ou sur http://www.islandcruise.com.sg

Prix: 15S$

 

 


Fév 24 2010

St John’s Island

Dimitri

Aujourd’hui, visite de St John’s Island, une petite île au sud de Singapour.

Bienvenue à St John's Island !

Pour arriver à St John’s Island, il faut prendre le MRT jusqu’à Marina, puis le bus 402 jusqu’à Marina South Pier (environ dix minutes), puis le bateau (environ 20 minutes). La première île sur laquelle on accoste est St John’s Island, sur laquelle on débarquait les lépreux jusqu’au milieu des années 1900. Ensuite l’île à été reconvertie en pénitencier, dont on voit encore aujourd’hui les barbelés et les miradors…

Mirador

Depuis le temps, l’île a été maintenant reconvertie (une fois de plus), en plages et palmiers. Une partie de l’île est réservée à l’étude de la mer (comprenez de l’aquaculture), mais malheureusement, les installations sont inaccessibles au public.

Par contre, il est possible de dormir sur place, en louant un bungalow. Je pense que ce serait quelque chose à faire au moins une fois…

La plage est très sympa, le seul couac étant l’absence totale de magasins sur l’île. Pas de cafétaria, pas d’endroit où manger ou boire ! Il faut tout amener de Singapour.

La plage

Pour terminer, je dirais que si vous voulez passer une journée loin des touristes, sur une plage quasi déserte, c’est l’endroit rêvé ! On peut nager dans les lagons, et c’est *très* calme…

Pour le reste, voyez La Galerie :


Fév 22 2010

Pulau Ubin

Dimitri

Pulau Ubin est une petite île au nord-est de Singapour. On y trouve un vieux village, et des chemins pour faire du vélo et de la marche. Aujourd’hui, je vous y emmène !

Tout d’abord, comment accède-t-on à Pulau Ubin ? On prend le MRT pendant 40 minutes, puis le Bus (40 minutes), puis le bateau (10 min + 20 min d’attente), en enfin on débarque !

Bref, pour voir ceci, il faut environ deux heures de trajet…

J'aurais plutôt indiqué "Si vous pouvez lire ceci, vous n'êtes pas noyés, félicitation !"

Tout d’abord, le trajet en bateau. On part d’un point qui s’appelle pompeusement « Ferry Point ». De ferry, je n’en ai vu trace… On part en Bumboat. C’est quoi un Bumboat ?

En tout cas, c'est pas un Ferry...

Une fois arrivé sur l’île, qu’on présente dans tous les guide comme « sur pilotis » et « à l’ancienne », j’ai surtout été surpris par le nombre de cafés et de location de vélos. En fait, les deux boutiques alternent sur tout l’ancien village de pêcheurs. De puissants groupes électrogènes alimentent les frigos pour garder les boissons des touristes au frais…

Location de vélos

J’ai cherché un peu plus loin un coin sympa pour la promenade, mais je n’ai rien trouvé. Toute l’île semble avoir été aménagée pour la promenade à vélo. A pied, le terrain est plutôt plat, avec pas grand chose à voir.

Pour la promenade à vélo, y'a pas mieux...

Comprenez-moi bien : il s’agit d’une île à côté de Singapour. La faune et la flore, les papillons, les plages, tout est superbe. Mais je n’y ai rien trouvé de « typique » ou « ancien »…

L’endroit est assez sale, et pauvre. On y rencontre beaucoup plus de temples qu’à Singapour. Il y a également pas mal de chiens sur les routes (des chiens errants qui vivent en bande).

Un des chiens de Pulau Ubin

Un peu plus loin, une plage assez sympa, avec des pêcheurs. Très ouverts, j’ai discuté avec eux de la pèche à Pulau Ubin. Ils m’ont dit qu’ils pêchaient principalement du <nom chinois d’un poisson>, mais assez peu en journée, à cause des bateaux. Par contre, le soir et la nuit, ils en pèchent plus.

Panorama de la plage :

Donc, j’ai vu quelques temples Chinois. Le panneau ci-dessous annonce le temple principal.

Temple Chinois

Sur les quelques kilomètres que j’ai parcouru, j’ai rencontré trois temples Chinois.

A part ça… Et bien, il y a UNE maison sur pilotis, celle qu’on voit sur toutes les photos, des groupes électrogènes au mazout à chaque fin de rue et quelques oiseaux, papillons et plantes sympas.

Par contre, on ne peut pas vraiment dire que Pulau Ubin m’a laissé un souvenir impérissable… Peut-être pour une balade à vélo, avec suffisamment de crème anti-moustique…

La galerie…