Août 3 2011

Le mois du Hungry Ghost

Sylvie

 

Le mois des fantômes affamés ou encore Zhongyuanjie. Cette célébration se déroule le quinzième jour du septième mois sur le calendrier lunaire dit mois des fantômes, les portes de l’enfer s’ouvrent pour les libérer.

Cette célébration se pratique par les chinois de Singapour. On retrouve aussi cette pratique en  Chine du Sud, Hong Kong, Taiwan et en Malaisie.

Un peu d’Histoire:

A la fin du 19e siècle, la population est constitué d’une majorité d’immigrants chinois dans  Singapour. Venus pour y travailler, beaucoup moururent seuls du aux maladies et aux conditions de vie extrêmes. Leurs corps ne furent pas renvoyé en Chine auprès de leur famille. Leurs âmes vagabondes et hantent les rues de Singapour.

Lors de ce festival, les esprits errants et fantômes du passé remonte des enfers et  se voient offrir de nombreux présents, des repas réconfortants appelés PUDUS. Beaucoup de cérémonie ont célébrées par la populations locales. Des spectacles, festins sont organisés et les 1ere place leurs sont réservées. Le tous pour apaiser et occuper les esprits afin qu’ils ne jouent pas de méchants tours et n’amènent la malchance chez les vivants.

 

Aujourd’hui, les coutumes sont un peu moins respectée. Mais il y a toujours,  des spectacles de rue dans Chinatown, les chinois brulent sur leurs devantures des tonnes de papiers, des offrantes solennelles (FAUX billets de banques, habits imprimé sur du papier, lingot d’or, téléviseur, voiture, Ipad, ), de l’encens, de la nourriture sucrée est mise à disposition (fruits, bonbons, pain à la carotte). Nous avons aussi pu observer que certains offret des jeux de carte.

Certainement pour occuper les fantômes errants, mais aussi pour célébrer les ancêtres, les nourrir, les habiller afin d’être heureux et de bénir leurs descendants.

Malgré les fêtes, la nourriture a profusion, ce mois reste un mois de malchance, de malheur. Il est d’ailleurs déconseillé d’ouvrir un commerce, de se marier, de déménager, de voyager… durant cette période. Chez les plus anciens, il est même conseillé de ne pas sortir dés la nuit tombée, de ne pas proférer de méchanceté sur quiconque, ne pas marcher sur les tas de cendres, ne pas prendre les bonbons…

Tellement populaire sur Singapour un film y a été tourné. Il porte évidemment le nom de « A MONTH OF HUNGRY GHOST » (A Month of Hungry Ghosts – Wikipedia, the free encyclopedia)
A la fin de se mois, les fantômes retourneront raisonnablement dans les entrailles de la terre. Et laisseront place à un feu d’artifice et aux pétards.
Lors de notre reportage photos, nous avons été trés surpris de voir qu’il n’existe vraisemblablement aucune règle ni démarche à suivre… Cette dame reproduit ce que lui a dit ou appris sa mère. ainsi de même pour ce jeune garçon qui copiera ce que faisait sa mère…

 

 

 Informations:

Quand?:Se déroule lors 7eme mois lunaire sur le calendrier chinois ( trés souvent en aout)

Où?: Dans le quartier Chinois ( Chinatowmn) ou dans les rues et sur les devantures de magazins.

On en parle sur le net: 

Article
Les Chinois Hungry Ghost Festival
HUNGRY GHOST FESTIVAL – Explication par un jeune Singapourien