Nov 17 2013

Festivité à Potong Pasir

Sylvie

A Singapour on ne s’ennuie jamais. Il y a toujours une festivité. Quelle soit dans le centre ou dans les quartiers.

Aujourd’hui à Potong Pasir, SINGING 2013 FESTIVAL.

SONY DSC

 

Des troupes aux quatre coins de Seenett Estates jouent et font découvrir leurs musiques.

Ensuite, ils se rassemblent tous afin de jouer et d’animer le quartier.

D’abord on fait participer les enfants. Ils ont l’occasion de toucher et de jouer avec les instruments.

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Petit aperçu en musique.

SONY DSC

 

 

 

Petit tour de quartier avant de partir rejoindre les autres troupes.

SONY DSC


Nov 16 2013

Marina Bay City Gallery

Sylvie

De nombreux changements ont été apportés sur la Bay de Singapour ses deux derniers siècles. Une avancée spectaculaire sur la mer. Qui rend le quartier des affaires encore plus symbolique. Il arrive même à détrôner le Merlion. Beaucoup de visiteurs, touristes veulent voir la Bay, ses transformations et le  Marina Bay Sand.

SONY DSC

Venez découvrir l’histoire de ce dernier projet de transformation urbain au Marina Bay City Gallery.

Vous y découvrirez une maquette d’une partie de Singapour, avec des informations sur certains bâtiments ou groupe de bâtiments.

SONY DSC

Marina centre, le circuit de formule 1, le nouveau stade de Singapour( Singapore Sports HUb), le merlion, le Fullerton heritage, OUE bayfront, One marina boulevard, ect.

SONY DSC

La plus grand roue du monde

SONY DSC

Le nouveau stade

SONY DSC

Le théâtre de l’Esplanade

SONY DSC

Marina Bay Sand Hotel

SONY DSC

Garden by the bay

 

 

Informations:

Lieux:

Marina Bay City Gallery
11 Marina Bay Boulevard
Singapore 018940
Tel:65925336

ouvert de 10am à 8pm

9pm pour le samedi, dimanche et jours fériés.

Fermé le Lundi.

Tour guidé à 11h30am et 4pm

Entrée Gratuite

L’autre galerie  de Singapore City Gallery

The URA Centre
45 Maxwell Road
Singapore 069118
Tel: 63218321

Site: www.singaporecitygallery.sg

Lundi au Samedi de 9am à 5 pm.

Fermé le dimanche et les jours fériés

Entrée Gratuite

Article sur la gallerie: http://sing.baikrich.com/?p=4276

 


Nov 14 2013

Art de rue ou Street Art

Sylvie

Je vais vous parlez d’un artiste Lituanien, Ernest Zacharevic est venu passer un mois à Singapour.

A 25 ans, il est devenu l’artiste le plus connu à Penang en Malaisie, il crée des scènes autour d’objet réel. Très souvent avec des modèles d’enfants.
Une moto, un vélo, une ouverture ( fenêtre, porte…) Tout est bon pour imaginer une scène et la mettre à plat.

Les touristes se bousculent autour de ses peintures murales. Et les cherches dans les villes.

Il est venu à Singapour en octobre 2013 (après un 1er passage en 2012) afin de peindre quelques oeuvres sur les murs des habitations Singapouriennes.

1402264_564153363637773_579076056_o

A savoir que toutes actes de vandalisme sur la voie publique est punissable à Singapour!
Le peintre a très certainement eu l’accord des propriétaires des immeubles. Puisque ses oeuvres sont peintes sur des murs privés.

Je trouve ses oeuvres très réussie.
J’adore le coté récupération pour certaines… un peu moins étudiée pour ses dernières de 2013…

A Singapour, on peut retrouver ses oeuvres:

0 Little India (2012) croisement de la rue Perak Road et Off Dunlop Street. 

MRT: Little India sortie Tekka Market

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

0 Cachée dans l’hôtel Perak. (2012) 

Pas visible de la rue…

Cachées derrières cette porte dans cette étroit passage...

Cachées derrières cette porte dans cet étroit passage…

…se trouvent ses deux peintures…

995048_515789828474127_560342648_n

Page facebook de Ernest Zacharevic

B4D6F637B46C94709A4F507CC59779

http://sgforums.com/forums/3611/topics/475548

DSC_4698

Album Google + de Alex Ortega

 

0 Arabe Street (2013) Jalan Klapa, Jalan Pisang et Victoria Street

MRT: Bugis

SONY DSC

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

 

0 East Coast (2013) croisement de Joo Chiat Terrace et Everitt Road.

MRT: Eunos

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

 

Voici quelques photos de ses oeuvres réalisées en Belgique.

Et oui, il est aussi passé par chez nous!

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

http://www.zachas.com/

 

 

———————————————————-
Modification Article du 26 décembre 2013

Les enfants sur les caddies de supermarché à la Victoria Street, risque peut être de disparaitre…
La maison sur laquelle ils sont peint est en rénovation.
La peinture à déjà été modifié.
Les caddies ont été enlevé. 🙁

_MG_0595

 

Informations:

 

Site Officiel: http://www.zachas.com/

Page facebook: https://www.facebook.com/Ernestzachas

Sites:

http://remembersingapore.wordpress.com/japanese-cemetery-park/

http://www.feeldesain.com/minions-street-art-springs-up-in-singapore.html

http://www.huffingtonpost.com/jaime-rojo-steven-harrington/ernest-zacharevic-_b_4104136.html

http://www.thisiscolossal.com/2013/10/jousting-painters-in-singapore-by-ernest-zacharevic/

SONY DSC


Nov 11 2013

Cimetière Japonais

Sylvie

Après le vieux cimetière de Bukit Brown

Le Bidadari Garden 

Et Kranji War Memorial

J’ai visité le parc cimetière japonais la semaine dernière.

Sans titre

Un peu d’histoire:

Ce sont 3 propriétaires de maisons closes japonaises (Futaki Takajiro, Shibuya Ginji et Nakagawa Kikuzo) qui ont fait don de 7 acres.
Des terrains où se développaient des hévéas (arbres à caoutchouc). Ils furent utilisés comme lieu de sépultures pour les jeunes femmes prostituées japonaises (appelée Karayuki-san).
Ces femmes furent achetées et importées du Japon vers le reste de l’Asie. Sans argent, sans famille, elles sont mortes dans la pauvreté.
Le 26 juin 1891, le gouvernement colonial britannique a officiellement accepter que ces terrains deviennent un cimetière.

SONY DSC

Pendant la deuxième Guerre mondiale (1942-1945) , le cimetière a été utilisé pour enterrer les civils (marchants…) et les soldats japonais.

SONY DSC SONY DSC
Depuis 1973, plus personne ne peut y être enterré.
Ce cimetière est l’un des 42 cimetières où le gouvernement a interdit d’y ajouter de nouvelles sépultures.
Les jeunes prostituées japonaises, des civils et des soldats restent dans cet endroit à jamais.

SONY DSC

Un monument aux morts de la guerre. Erigé pendant l’occupation à Bukit Batok.

SONY DSC
Ce parc cimetière est le plus important en Asie du Sud-Est,  il nous raconte l’histoire qui lie le Japon et Singapour.
C’est l’Association des Japonais de Singapour qui l’entretient. Cette endroit est très souvent visité par des étudiants japonais, des résidents et des touristes.
Les pierres tombales sont soigneusement disposées dans un environnement calme et paisible. En harmonie avec la nature, le cimetière est très tranquille.

SONY DSC

Dalles de pierre portant les noms des officiers de l’armée tués pendant la guerre.

1891: Le gouvernement  donne sont approbation pour utiliser ce terrain pour les Japonais
1915: Mise en place de l’Association japonaise, elle gère ainsi le cimetière.
1942: Durant la guerre, la gestion du cimetière a été transféré au ” Shonan Service Association ».
1957: L’association japonaise a été repris  en main le cimetière et continue de  l’entretenir.
1973: Le gouvernement interdit la pose de nouvelle sépulture.
1985: Le Temple a été reconstruit et Sodoshu en fait don à l’Association.
1986: Le gouvernement de Singapour publie un avis de réquisition du cimetière japonaise. L’ambassadeur, Hiroshi Hashimoto, lance une pétition et demande une prolongation de bail de 30 ans à partir du 5 Janvier 1989, avec une option de 20 ans. Prolongation qui fut accordée. Le cimetière a été rénové en conformité avec la loi Singapourienne pour la célébration du 30e anniversaire de l’ Association japonaise.

Le nom a été changé de “Cimetière Japonais ” à ” Parc cimetière Japonais”

SONY DSC

Toutes ces tombes appartiennent à des prostituées.

Le cimetière mesure 29 359 m2 et possède 910 tombes.

SONY DSC

Plan du cimetière.

Personnages ou monuments célébres

Hinomoto Guardian Deity (Hinomoto divinité gardienne)

SONY DSC

Ce mémorial a été construit à la mémoire des 41 civils japonais qui sont morts dans le camp de Jurong. Ils attendaient d’être rapatriés après la défaite japonaise.

 

Rubber Tree (Hévéa)

Cet arbre, le plus grand,  fait partie du Patrimoine de Singapour depuis avril 2006. Classé, il rappel les arbres à caoutchouc qui étaient plantés sur ce terrain à l’époque.

SONY DSC

 

War Memorial

Il est érigé en la mémoire de ceux qui ont perdu la vie pendant la guerre du Pacifique.

SONY DSC

 

Charnel

Ici sont conservé les restes du premier résident japonais de Singapour. Les cendres de M. Yamamoto Otokichi sont enterrée sous ce Charnel.

SONY DSC

Otokichi (alias John Mattew Ottoson ) est né dans le village de Onoura à Chita District d’ Owari (aujourd’hui Mihama ville de la préfecture d’Aichi) au Japon.

En 1832, à 14 ans, il était marin à bord du navire ” Hojun -maru ” qui partit de la baie d’Ise à Tokyo. Après une tempête, le navire dériva sur la mer pendant 1 an et 2 mois avant d’atteindre la côte Américaine.

Otokichi a pu faire le tour du monde, ce fut un grand voyageur!

Mais la politique d’isolement du Japon refusa son retour dans son pays d’origine. Il a cependant toujours été fier d’être japonais.

Plus tard, Otokichi vécut à Macao, à Shanghai, en Chine avant d’émigrer à Singapour. Il est devenu le premier résident japonais à Singapour.

Il épousa une Malaise et mourut à l’âge de 49 ans.

En février 2004, M. Leong Foke Meng du SLA  et avec l’aide du  NEA ont permis de confirmer que Otokichi avait été enterré au cimetière de Choa Chu Kang.

Le 27 Novembre 2004,  Mihanma ville japonaise, Singaporue Tourimse Bateau (STB) et NES de Singapour ont lancé conjointement l’exhumation des restes de Otokichi. Les restes ont été incinérés et les cendres ont été déposées dans le columbarium du cimetière japonais.

Le 17 février 2005, une délégation d’environ 100 résidents de la ville de Mihama en visite à  Singapour, ont ramenés au Japon une partie des cendres de Otokichi. Réalisant ainsi sont  retour à la maison, après 173 années de voyage hors de son pays.

 

Prayer Hall

Bien que de nombreuses statues de Bouddha y sont installées, la salle de prière a été construit à des fins non-religieux. Elle a remplacé un vieux temple.

SONY DSC

salle des prières qui a remplacé le vieux temple Saiyuji.

 

Memorial Plaza

SONY DSC SONY DSC

Harimau Tani Yutaka (enterré dans cette partie du cimetière) est connu sous le nom Harimau (mot malais pour Tigre) était un agent secret de l’armée japonaise. Il est décédé dans un hôpital à Singapour.
Sa vie a été romancée et jouée au cinéma.

 

Futabatei Shimei
Un mémoriel dédié à un célèbre romancier qui tomba malade en Russie et est décédé en route vers le Japon.

SONY DSC

 

Pierre tombale en forme de lanterne. 

SONY DSC

Appartenant à  Kantaro Ueyama,  il périt dans un accident d’avion à Sembawang en 1942, ce fut le premier fils de Eiichiro Ueyama (l’inventeur de l’encens en spirale contre les moustiques).

 

 

Le maréchal comte Terauchi

SONY DSC

Commandant de l’armée Japonaise impériale pendant la Guerre du Pacifique.
Il est mort de maladie à Johor Bahru après la guerre. Ses cendres ont été envoyé à sa famille au Japon. Ses vestiges et son insignes sont enterré dans le cimetière.

 

Karayuki-san
Pendant l’ère Meiji, de nombreuses jeunes filles japonaises issus de ménages pauvres ont été vendus et envoyée pour travailler en Asie du Sud-Est.
Considéré comme Karayuki-san (prostituées), beaucoup d’entre elles sont morte à Singapour. Avant la rénovation du cimetière, les sépultures étaient identifiées par de simples morceaux de bois. Après la rénovation, la ville intervient dans des tombes en pierres pour toutes ses jeunes femmes.

494 tombes sont identifiables. Elles ne portent que le nom de leurs occupantes. Une enquête en 1947 montrent qu’il y a probablement beaucoup plus de tombent de Karayuki-san (prés de 1270.)

SONY DSC

 

SONY DSC

Tombe un peu plus élaborée avec un portail, une porte en fer… Très certainement la tombe d’un riche marchant.

Statues jizo habillés

Une rangée de Jizo bodhisatta statues. Saint bouddhiste dont les statues parsèmes les campagnes et les cimetières au Japon.

Informations:

Adresse: 825B Chuan Hoe Avenue

Ouvert de 8am à 7pm

MRT: Kovan MRT

Sites interessants:

http://blog.omy.sg/jerome/2012/12/18/the-dead-do-tell-tales/

http://thecopydog.blogspot.sg/2013/06/the-japanese-cemetery-park.html

http://lionraw.com/2013/05/07/thejapanesecemeteryparkinsingapore/

 

SONY DSC


Nov 5 2013

La pluie ça mouille!

Sylvie

Comme beaucoup le savent, on est en pleine période des pluies à Singapour. Cette saison s’étend, d’après les guides de voyage, de “Novembre à Février”…
certaines années elle débute fin Septembre , mi-Octobre.
Cette année pour le coup, les grosses pluies et orages violents sont visibles depuis mi octobre.

Mais comme une débutante (comme si ça n’allait pas faire 4 ans que l’on vit ici!), cet après-midi, je suis partie sans parapluie…Je n’ai pas oublié la protection pluie de la poussette, c’est déjà ça!

En rentrant après notre virée Waterplay à Vivocity.

Un gros orage a éclaté et devinez où je me trouvais…dans un  MRT à 900m de chez moi.

SONY DSC

J’aurais pu attendre que la pluie passe son chemin, que les grosses gouttes disparaissent.
Mais comme on le sait, une fois que ça commence…. on ne peut pas dire quand ça s’arrête. Et encore moins à cette période, ça peut pleuvoir une semaine non stop.

Après avoir bien protégé mon fils dans sa poussette sous la protection anti-pluie, je me suis lancée sans parapluie.

Et là,  on rencontre de tout…
– D’adorables personnes sous leur parapluie qui d’un air triste vous regardent sans pouvoir vous aider, ni  partager leur parapluie.
– Des voisins qui s’arrêtent et vous proposent  de vous prendre en voiture. “Merci mais mouillé pour être mouillé je continue à pieds, en plus je ne vais pas mouiller leur voiture et leur faire ouvrir le coffre pour y déposer la poussette, les courses…”
– Et même une gentil Helper, ayant deux parapluies en sa possession, qui voulait m’en donner un. Pareil… «  mouillé pour être mouillé c’est jusqu’au bout! »

Arrivée trempée à la maison, je me dis que c’est quand même bien rafraichissant une petite pluie… J

Et que c’est dommage que les Singapouriens n’apprécient pas du tout…
Il parait que  l’eau de pluie est bonne pour les cheveux 🙂  Alors… une douche de temps en temps ça ne fait pas de mal-:-)

 

 


Nov 5 2013

Water Taxi Route ou River Bus

Sylvie

Une nouveauté depuis janvier 2013.

Le taxi boat.

SONY DSC

Un trajet, 9 escales possibles sur la River Singapour, le tous pour 3 SGD/ personne. (vu le bas prix, pas de réduction enfant)

De River Valley à Promenade en passant par Robertson Quay, Clemenceau, Clarke Quay, Fullerton, Esplanade, Merlion, Bayfront.

Les Bumboats sillonnent la River depuis plus d’un Siécle.
Jusqu’en 2008, on pouvait voyager sur des Bumboats consomment du Diesel.

Ils sont, à ce jour, totalement électrique, afin de préserver l’eau de la Singapour River.

Eau qui pourrait être consommable si on venait à manquer d’eau potable.

 

 

SONY DSC

 

Petit arrêt à Bayfront

Petit arrêt à Bayfront

Hello

Hello

Un bon compromis si vous voulez admirer le Marina Bay sand d’une autre façon, pour voir le visage du Merlion de face, pour rejoindre l’autre river…

Sans titre

Merlion

SONY DSC

Art science Museum

Fullerton Hotel

Fullerton Hotel

 

Un balade serte sans la partie historique sur Singapour. Mais très calme et reposante…

Captaine

Cap’taine

SONY DSC

Passage sous les ponts

 

SONY DSC

Deuxième fois et toujours sous le charme de cette balade.

 

 Informations:

Où: autour de la Marina et le long de la River

Les points d’arrêt sont: Voir la carte des arrêts en  pdf

River Valley, Robertson Quay, Clemenceau, Clarke Quay, Fullerton, Esplanade, Merlion, Bayfront, Promenade.

Quand: Toute l’année

Prix: 3sgd/ personne ( enfant, adulte, senior….)

Payement possible: Cash ou Ezlink.

Site Officiel: http://www.rivercruise.com.sg/

 

Merci Dimi pour la jolie photo

Merci Dimi pour la jolie photo


Nov 4 2013

Sortis de terre…

Sylvie

Des sapins sortent de terre en ce 4 novembre sur Orcahrd Road.

Et bien oui, on prépare déjà les fêtes de Noel… Avec des décorations grandioses comme d’habitude… On ne s’en lasse pas:-)

SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Ainsi que divers décorations en préparation pour Noel.

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC