Jan 25 2012

Restaurant pour humains et canidés

Sylvie

Doggiestyle Café (Nex Serangoon Mall) est  un restaurant qui sert aussi bien un repas aux maîtres que aux chiens.

Les chiens peuvent circuler sans laisse dans le café.

Une barrière est mise à l’entrée pour éviter aux petites curieux de partir se balader sans leurs maîtres.

 N’existe plus 🙁


Nov 12 2011

Responsable Pet Ownership Roadshow 2011

Sylvie

Show et expo pour les personnes responsables des animaux de compagnie.

plus d’info sur : http://petsforlife.com.sg/

Expo Hall4 ce 12 et 13 novembre 2011.

A l’entrée, deux cabinets véterinaires.

Air de jeux sur ordinateurs et d’informations.

Salle de seminaire

Espace concours

Il y  avait beaucoup de monde,  des chiens, quelques chats et lapins.
Des associations divers telques des protections des animaux, magazines sur les pets, alimentations spéciale chiens et chats et  dressage.

Les amandes concernant la cruauté et l’abandon sur les animaux de compagnie ( chiens, chat, lapin, tortues, hamster…..) est de 12 mois de prison et de 10 000sgd ( 5700 euros).
Il y a des discussions pour le moment entre les ministres pour que le montant et la peine de prison soit doublée.

 


Août 5 2011

Chaleur humaine Singapourienne

Sylvie

J’ai eu envie d’aborder un thème assez controversé par les non-locaux.
La chaleur Humaine Singapourienne.

Beaucoup d’étrangers trouvent les Singapouriens froids, sans humour, sans chaleur, qui sourient rarement… Un peu à l’effigie des émotions chinoises.

Malgré leur éducation assez stricte, leurs nombreuses coutumes, j’ai pu remarquer une envie d’approcher l’autre, un sourire, un mot, un regard, un présent, une invitation ou un rapprochement dés lors qu’on a le même intérêt (les chiens par exemple).

Toutes ces attitudes, je les ai rencontrée dans notre rue, dans notre quartier.

Nous avons dés notre arrivée voulu habiter près de la population. On voulait à tous prix éviter les condos (appartements autour d’une piscine) ou les quartiers exclusivement French ou British.

– Très vite lors de notre arrivée, nous avons fait la connaissance de Lam et de Shanghai (vieux Berger Allemand). Lam adore les animaux, il a également des chats et s’occupe des chats errants du quartier.

– Entouré par des voisins chinois (avec ou sans notions d’anglais), les conversations se font rares mais un geste, un sourire ou un Hello, Morning pour se saluer sont toujours au rendez-vous.

– Ayant la chance de rester à la maison, je croise également de très nombreuses Maids (employées de maison). Lors des promenades des chiens ou lors de leurs passages en face de la maison.

– Quand on remonte la rue pour les balades journalières avec les chiens, je croise très souvent des habitants du condo. Le concierge qui balaye la pelouse, j’ai eu l’occasion de discuter avec Livia ( dame qui possède un labrador beige) qui nous invitait ce week end.

-Un peu plus loin, un terrain avec deux chiens (qui font peur au notre) les propriétaires sont également très sympa et nous salue lors de notre passage.

-De même que chez Serena et son Labrador noir (adorable ami de mes chiens).  Où j’ai eu l’honneur de recevoir une tuppaerwer des petits gateaux nougat/noisettes.

-Il y a aussi le concierge d’un autre immeuble, qui sifflotte pour attirer l’attention de nos chiens.(si si c’est pour les chiens le coup de sifflet :-)), et les ramasseurs et conducteurs du camion des poubelles, les véterinaires et assistants, les vendeurs de nourriture et objets pour les animaux…

Et pour finir, les enfants de l’école maternelle qui sont  curieux, admiratifs et enchantés de voir et de saluer les doggy’s ( comme ils les appellent) tous les matins.

Voilà notre expérience humaine durant cette 1ère année à Singapour. Je suis convaincue que je ne vis pas dans une communauté froide, distante et sans émotion…

Pour terminer cet article, nous avons depuis quelques mois, un couple de Franco-Singapourien comme voisins. Et lors de leurs voyage au Vietnam, ils nous ont rapporté des cadeaux…

Deux lanternes, un sac réalisé par une vietnamienne des montagne  de 20 ans et un T-shirt.


Avr 24 2011

Bishan Park

Sylvie

Ce dimanche, nous avons été nous balader jusqu’au Bishan Park.

Avant et pendant la balade…

C’est un des grands parcs de Singapour en réaménagement pour le moment avec une partie en chantier.

Notre intérêt étant le “DOG RUN ARER” la partie pour les chiens. Deux grands parcelles d’herbe grillagées avec des arbres et des bancs pour y accueillir petits, moyens, grands et MEME TRES GRANDS toutous et leurs maîtres.

Cette partie exclusivement réservée aux toutous est munie d’un sasse avec deux portes. Afin de libérer ou attacher le chien avant/après son entrée ou sortie de l’arène. 🙂

Voici le grand espace cloturé réservé aux canidés

Roméo et Troy emparés par une timidité soudaine?!

Roméo partit marquer son territoir après son copain  le “dogue de Bordeau”

Et Troy qui va enfin le rejoindre…

2 enclôtes:

– une petit pour les petits et moyens chiens qui ne sont pas habitués à cotoyer les mastodoncs.

– un grand pour les chiens de toutes les tailles.

Chouette parc avec beaucoup d’espace pour défouler son chien (une condition qu’il soit sociable avec les autres chiens).
Des bancs, poubelles, robinet d’eau et gamelle sont mis à  disposition.
Pour les maîtres, un Mac Do est disponible pas loin.   😉

Informations:

Où?: Bishan Park “DOG RUN ARER” Le long de  Ang Mo Kio Avenue 1

MRT: NS17/CC15: Bishan (Attention chien pas autorisé dans le MRT)

Entrée Gratuite



Jan 14 2011

Pet Taxi Singapour

Sylvie

Les taxis Singapouriens ne sont vraiment pas chers. Ils traversent le pays pour trois fois rien.

Mais:

– Lorsqu’il pleut,
– Ou en plein heure de pointe (matin ou soir),
– Ou encore  lorsque vous voulez voyager avec votre animal de compagnie (surtout en semaine, même dans une sac!)

Il faut s’accrocher!

Ce matin, pour allez jusqu’au centre vétérinaire, ce fut la plaie! Aucun TAXI de disponible…

J’ai donc du faire une recherche rapide sur la toile, afin de trouver une solution!
Beaucoup de transporteurs pour animaux de compagnie, les transportent dans une cage et/ou dans une camionnette aménagée. Mais les maîtres ne sont acceptés (ou juste une personne).

Bref, j’ai réussi à dénicher un SUPER TAXI.

Lawrence Soo est le pettaxi services.Avec sa confortable voiture blanche, le(s) chien(s) sont ses amis! lol

Voici son site:

http://www.sgpettaxi.org

Passez voir dans sa galerie VIP photos  (vous y apercevrez peu être Roméo)…

Téléphone: 9766 6765

Email: Pawtaxi@live.com


Jan 1 2011

***Bonne et Heureuse année 2011***Happy New Year 2011***

Sylvie

Nous vous souhaitons une excellente année 2011.

Joie, bonheur, et tout ce qui va avec (amour, argent etc.)

Roméo, Troy, Dimitri et Sylvie


Juil 29 2010

Toilettage

Sylvie

Cela va bientôt faire 2 mois que Roméo et Troy ont débarqués à Singapour.

Il était temps que notre petite Trouille se fasse toiletter.

Dimitri a trouvé une toiletteuse qui vient a domicile. (Elle s’est même arrangée pour venir avec un interprète!).

Les infos pour contacter la toiletteuse:  groomers4u

Très gentille et très douce avec les chiens, elle a toiletté notre Troy au grand air! Dans la cour.

Voici la Troy après la toilette.

– Couper la robe de moitié, effiler les poils de l’arrière train, couper les poils des oreilles, des pattes, de la tête.
Troy a eu un bon nettoyage des oreilles (retirer les poils morts)! Une bonne douche avec massage de la tête!

Toute jolie et surtout toute légère…avec une tonne de poils en moins…

La différence ne se voit pas bcp sur la photo, mais je ne voulais pas la tondre… et la toiletteuse à l’habitude de couper les poiles du York plus ou moins à cette longueur…

Maintenant, une petite sieste s’impose…

N’est-ce pas Roméo?


Juil 19 2010

Le général Troy

Sylvie

Depuis que Troy et Roméo nous ont rejoins à Singapour, il y a deux groupes de chiens dans notre rue!

– Les chiens que Troy aime
– Et ceux qu’elle n’aime pas.

Roméo en bon vieux soldat, attend les consignes du Général Troy pour aboyer ou pour remuer la queue!

Lors de nos balades, beaucoup de “Schiengapouriens” changent de trottoir, ou attendent que le Général Troy et sa troupe (Roméo et moi) soient passés avant de sortir de leur maison.

Certains n’hésitent pas à narguer, dans leur jardin surélevé, le Général et l’obligent à faire des sauts-périlleux! (saute, retournement en l’air, pour retomber sur son dos ou au mieux sur ses pattes et le tout attaché à sa laisse!)

Toute bataille a ses blessés!

Doigt de patte gonflée pour le Général Troy…

J’ai d’abord pensé à une (ou plusieurs) piqure(s) de fourmis (style aoutats, qui viennent sucer le sang entre les doigts de pattes et donner ainsi des démangeaisons).

Visite chez le vétérinaire:

Il a bien inspecté la patte,

– pas de champignons.
– si cela avait été des parasites, elle aurait une réaction aux autres pattes de plus avec ADVENTIX dans le sang,  pas trop de danger.
– en bougeant un peu l’ongle, il remaque qu’il est moins mobile de que les autres.

Pas de doute:

Le général Troy s’est cassée un ONGLE!

Le vétérinaire nous a donc expliqué, que l’ongle avait été cassé à la basse dans le doigt ce qui a provoqué une petit infection! Pas de panique, il y a les antibiotiques et l’anti-inflammatoire. On se revoit dans une semaine pour voir si ça va mieux…

PS: Les chiens à Singapour doivent être traité tous les mois contre le ver cardiaque. (ver transmis par les moustiques)

On a donc troqué notre ADVENTIX (peu de tiques ici)

Contre REVOLUTION selamectin (également pipette à mettre dans le cou) il éloigne les parasites habituelles, mais aussi les moustiques)

 


Juin 27 2010

Importez vos chiens à Singapour.

Dimitri

Comment faire pour importer vos chiens à Singapour ?

Attention : Prenez contact avec les autorités compétentes ! Ce “guide” n’est présenté qu’à titre informatif.

1 – Pré-requis :

– Armez vous de patience. La procédure est longue, difficile et couteuse.

– Est-ce vraiment une bonne idée d’importer vos chiens à Singapour ? Si c’est pour une courte période, cela n’en vaut peut-être pas la peine.

– Il y a deux durées de quarantaine : 30 jours et 10 jours. Dans certains cas, cela peut aller jusqu’à 90 jours, donc, respectez la procédure au pied de la lettre. Notez aussi qu’en cas de problème grave avec les documents, le sort de votre animal est laissé au directeur de quarantaine (mise en attente, renvoi ou euthanasie). Notez que ce ne sont pas des barbares, loin de là, ils sont compréhensifs, et très humains, mais le respect des règles est primordial à Singapour. Toutes les règles.

– Un vétérinaire parlant Anglais n’est pas du luxe.

– Le coût de l’opération, au départ de la Belgique est d’environ EUR2000 pour le transport, EUR600 pour les frais vétérinaires en Belgique et EUR1500 pour les frais de quarantaines, soit EUR4000 au total.

– Prenez contact avec une société d’import d’animaux. Ils connaissent la procédure, et pourront vous guider. Nous avons choisi Pet Movers, www.petmovers.com.sg . Nous n’avons eu aucun problème avec cette société, mais leurs locaux ne paient pas de mine, et ils ont très peu d’ordre dans leurs documents. D’un autre côté, ils sont très humains, et nous n’avons rien à leur reprocher sur le plan de leur service.

Il faut vraiment suivre le processus du début à la fin vous-même et ne pas vous reposer sur la société d’import (qui n’est là que pour vous aider).

– Comptez au moins six mois de formalités.

2 – Des papiers belges en ordre.

Assurez-vous que vous disposez de tous les documents belges en ordre. Cela inclut : le carnet de vaccination, la facture d’achat et le pédigrée s’il y en a un, le passeport pour animal domestique et le document d’enregistrement. Le numéro de puce électronique doit être indiqué sur le passeport.

3 – Préparez le projet.

Voici un extrait de ma communication avec le Dr Prabhpreet Kaur d/o Gurmit Singh, Acting Head, Quarantine Section :

Mon mail :

“The procedure, as we’ve understood it is as follow :
– Rabies vaccination / recall + Distemper, hepatitis, parvoviruses,
– 30 days waiting
– Serology / Blood test for Rabies
– Rabies vaccination / recall
– Vet health check, treatment against external parasities (withing 7 days of the flight)
– Treatment against Internal Parasities (within 4 days of the flight)
– Asking for import permit
– Quarantine.”

Sa réponse :

Your time line is correct for the import of your pet. However, I would advise applying for the import license earlier as it is valid for 30 days. It takes an average of 2 working days to process and approve so it is best to have it done a little bit in advance. Also, you can do both your internal and external parasite treatment exactly 4 days before the date of export, and get your health certificate filled in on the same day. This will save you from making multiple trips to and from the vet.

La réservation pour la quarantaine doit être faite au moins 30 jours à l’avance, et si possible 2 à 3 mois à l’avance. La société d’import se chargera de la demande.

4 – Communication avec la société d’importation.

Prenez contact avec la société d’importation d’animaux. Vous aurez vraisemblablement des formulaires à remplir, fournir votre adresse de résidence à Singapour, votre adresse de résidence en Belgique, les documents vétérinaires déjà en votre possession, et une garantie (environ SGD500).

5 – Premier passage chez le vétérinaire.

Le premier passage chez le vétérinaire doit être fait plus de 37 jours et moins de 6 mois avant l’envoi.

Vous devrez :

– Faire la vaccination , ou le rappel (même si la vaccination a déjà été faite précédemment), contre :

  • La rage
  • L’hépatite
  • Les parvovirus
  • La maladie de Carré.

– Faire remplir le formulaire d’importation, en tout cas la première partie. Vous le trouverez sur la page d’AVA (www.ava.com.sg) (ou ici : Lien direct)

ATTENTION : Amis Français, Luxembourgeois, Allemands : vous êtes en catégorie D, et non C1. Cela implique d’office 30 jours de quarantaine, ainsi que le respect d’autres règles (voir le site d’AVA).

6 – Envoi des documents à la société d’importation.

Par acquis de conscience : envoyez une copie des documents déjà remplis à votre société d’importation.

7 – Attente de 30 jours. Agence en douanes, caisses de transport, photos.

Vous devrez attendre 30 jours. Dans l’intervalle, prenez contact avec une agence en douanes.

Nous avons choisi Adelantex (www.adelantex.be), qui a fait un très bon travail également.Ils vous informeront sur la procédure à suivre ainsi que les couts liés à l’exportation.

Si vos chiens ne sont plus des chiots, prenez des photos d’eux (devant – côté – derrière), afin de les identifier facilement, surtout si ce sont des mixed-breed. Si ce sont des chiots, attendez quelques semaines. Un chiot change beaucoup (couleur, taille) dans les premiers mois (notez bien, si ce sont des chiots, la procédure est différente !).

Profitez-en aussi pour acheter les cages de transport. Elles doivent :

  • Permettre à votre chien de se trouver assis confortablement.
  • Avoir une taille raisonnable (trop grande n’est ni confortable ni bon-marché, puisque vous payez le poids-volume dans l’avion).
  • Disposer d’ouvertures sur les côtés pour l’aération
  • Disposer d’un bol d’eau, si possible qui ne peut se renverser, attaché à la grille, et permettant le remplissage par l’extérieur.

Familiarisez vos chiens avec leurs cages de transport ! Ils doivent s’y sentir bien.

Si possible prenez une cage avec une réservoir avec un sur-plancher qui les protègera de l’urine.

Certaines cages ont des arrêtes pointues à l’intérieur. Scotchez-les pour éviter à votre chien d’être blessé.

8 – Deuxième passage chez le vétérinaire.

– Refaire la vaccination contre la rage.

– Prise de sang et sérologie. Il faut que la numération soit >10. Sinon, on attend encore 30 jours, et on recommence.
La durée pour recevoir les résultats est de deux semaines.

– Faire completer tous les autres documents par le vétérinaire.

9 – Vérifiez les documents vous-mêmes.

Portez une forte attention :

  • Au numéro de puce (Extrêmement important), qui doit être exact sur TOUS les documents.
  • A la description du chien (race, couleur, sexe, age)
  • A votre adresse, numéro de carte d’identité, numéro de passeport.
  • Revérifiez les numéros, codes, noms et adresse encore une fois.

10 – Renvoyez une copie des autres documents remplis à votre société d’import.

Demandez une vérification des documents, et la licence d’importation. Vous pouvez également demander qu’AVA contrôle les documents.

11 – Une fois en possession de la licence d’importation, indiquez le numéro de la licence sur le formulaires AVA.

12 – Troisième passage chez le vétérinaire.

Quatre jours avant le départ, passez chez votre vétérinaire pour :

  • Faire un check-up et confirmer qu’ils sont bons pour partir.
  • Traitement anti-parasitaire (internes et externes)
  • Terminer le document AVA.

13 – En sortant du vétérinaire, foncez dans votre agence gouvernementale.

Notez qu’en un an, la compétence est passée du fédéral (Ministère fédéral de l’agriculture) au régional (Ministère de l’agriculture Wallon), pour retourner au fédéral (Ministère des classes moyennes et de la santé), puis repartir au fédéral (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (me demandez pas)) , mais dans un bureau régional (Mons pour nous).

Mon conseil : Prenez contact avec l’AFSCA (www.favv.be), et demandez leur qui contre-signe les documents certificats vétérinaires d’exportation pour les animaux de compagnie. Il est vraisemblable qu’au moment où vous lirez ces lignes, la personne responsable ne sera plus la même.

Prenez rendez-vous à l’avance, bien-sûr.

L’agence fédérale contre-signera le document vétérinaire. Gratuitement en plus.

14 – Vos chiens sont prêts à partir.

Le jour J, si votre vétérinaire a prévu un calmant pour eux, signalez-le à votre société d’import, si possible avec un certificat du vétérinaire.

Préparez une enveloppe avec TOUS les documents. Mieux vaut en mettre trop que pas assez. Une série de photos doit accompagner chacun des chiens. Sur la cage, indiquez qu’il s’agit d’un animal vivant, sa destination, votre numéro de GSM, son nom, une photo, et les indications fragiles et tenir droit.

15 – Stressez !

Certaines compagnies aériennes permettre de suivre le vol d’un avion de fret. Ainsi, au lieu de stresser en espérant que tout va bien, et sans savoir où se trouvent vos chiens, vous pouvez stresser en espérant que tout va bien et en sachant où se trouvent vos chiens.

16 – Ils sont arrivés !

Vous ne pouvez pas les voir à l’aéroport, mais c’est le travail de votre société d’import que de s’en occuper.

17 – Visite à la quarantaine.

Encore une fois, les horaires peuvent changer. Mais voici ceux qui sont valables au moment de mettre sous presse :

Lundi – Vendredi : 4pm – 6pm

Samedi : 2pm – 6pm

Dimanche & public holidays : fermé.

Vous pouvez vous y rendre en taxi, bus et MRT (compter une petite demie-heure de marche quand même).

Les personnes de la quarantaine sont très sympathiques, et l’endroit est propre et bien tenu. Vous pouvez également y réserver un champ pour permettre à votre chien de courir. Il y a deux types de chenils : avec et sans climatisation. Prenez avec climatisation si possible.

18 – Sortie de la quarantaine.

Ici encore, c’est votre société d’import qui s’en occupera. Pour pouvoir sortir de la quarantaine, vous devez avoir reçu la licence de détention d’un chien, dont le montant varie entre 14 et 70 SGD. C’est également votre société d’import qui doit en faire la demande.

19 – Félicitations.

Votre chien est arrivé. Promenez-vous sur le blog pour plus d’informations à propos des chiens à Singapour et des activités que vous pouvez faire avec eux.

Notez bien :

  • Ce guide n’apporte aucune garantie.
  • Suivant votre pays d’origine, les règles et document peuvent être différents.
  • Certaines races sont interdites à Singapour
  • Prenez bien conscience de la difficulté avant d’entreprendre les démarches.
  • Bonne chance.

Juin 14 2010

1er week end à la maison…

Sylvie

Troy et Roméo sont arrivés à la maison samedi avant-midi. Après un voyage en avion de 19h et 10 jours en quarantaine, les voilà enfin près de nous.

Dimitri doit écrire un article “Comment faut- il faire pour importer vos animaux de compagnie” (article à venir)

Revenons-en à nos deux grosses bêtes!

Samedi:

A leur arrivée, ils ont été plus intéressés par la découverte de la maison que par notre présence! C’est vrai que la disposition de la maison est assez bizarre. Un long couloir, une vitre entre la douche et notre chambre, cette même douche n’a qu’une demi paroi en verre, une porte dans la cuisine qui mène sur un passage carrossable (donc ils ne peuvent pas sortir de ce coté sans laisse!)…

Tellement de choses inhabituelles pour nos deux bêtes! Cela nous a donné pas mal de fou rire pour cette avant- midi.

Ensuite, une chose pas du tout habituelle, leurs nombreuses balades dans le quartiers! Ils adorent.

Dimanche:

Les transports en communs sont très strictes : pas de chiens (en tout cas dans le MRT), dans le bus, on doit encore se renseigner et dans les taxis, ils les acceptent à condition qu’ils soient dans un sac étanche.

Nous voilà donc en balade en taxi, Troy dans son sac, Roméo à moitié! (il n’aime vraiment pas!) en direction de Sentosa, pour aller à Tanjong Beach.

Plage plébiscitée par les maîtres et surtout leurs chiens!

Sur place, on remarque que pas mal de chiens, sont en liberté (sans leurs laisses). On décide donc de lâcher nos fauves également!

Troy sans problème (elle écoute et revient vers nous) mais Roméo? -“On ose, on ose pas?  Allez, on ose!” (avec son ouïe et sa vue qui baisent légèrement et surtout sa tête de mule a n’écouter que son tuyau d’arrosage! )

On aurait mieux fait de s’abstenir! lol
Il est allé arrosé le sac d’une dame(et pour une fois il a visé juste dessus!) Heureusement, elle l’a bien pris! et ne nous a pas fait de problème!
Voilà pourquoi, il est très souvent tenu en laisse sur les photos (même dans l’eau!) Car son seul objectif (même à la flotte) était d’aller arroser tous les palmiers aux alentours  (et au passage quelques sacs!) 😉

Je vous laisse aussi admirer le joli quadrillage que Dimitri a eu le bonheur d’avoir après cet instant de détente!:-)

Merci Roméo…